5 questions à se poser avant de vendre son entreprise

« Gouverner, c’est prévoir ! »

5 questions à se poser avant de vendre son entreprise

ANTICIPER POUR REUSSIR LA VENTE DE SON ENTREPRISE

Si la transmission fait partie intégrante de la vie de l’entreprise, elle n’est pas pour autant anodine.

C’est la première étape des 3 étapes clés pour bien vendre son entreprise, mais reste un sujet souvent tabou pour de nombreuses raisons.

Pourtant, c’est une étape capitale pour tout dirigeant, la fin d’une aventure, un changement de vie…

Même si vous n’y pensez pas encore, un jour ou l’autre, vous serez amené à vendre votre entreprise.

Envisager de vendre son entreprise c’est déjà s’y préparer et anticiper les différentes situations que vous rencontrerez.

C’est aussi optimiser ses conditions et ses chances de réussite.

Voici les quelques questions essentielles et incontournables à vous poser le plus tôt possible et  préalablement à toute action.

Comme dans de nombreux cas, la préparation est la clé de la réussite.

 

5 questions à se poser avant de vendre son entreprise

L’idéal est de réfléchir à une éventuelle reprise de son entreprise le plus en amont. Chaque dirigeant doit pouvoir avoir suffisamment de temps pour s’informer, s’organiser et enfin s’y préparer psychologiquement.

 

« Pourquoi vendre mon entreprise ? » est la première question à se poser !

Pour quelle(s) raison(s) céderiez-vous votre entreprise ? (Départ à la retraite, envie de monter un nouveau projet, changer de domaine, faire une plus-value...).

La réponse à cette question est essentielle puisque c’est en fonction de cela que vous allez préparer et mener votre transmission.

 

« Quand vendre mon entreprise ? » est la deuxième question.

A vous de définir l’année ou le meilleur moment pour cette transmission.

Vous pourrez ainsi baliser les étapes de la préparation.

En commençant le processus à deux ans de la retraite plutôt qu’à quelques mois, vous aurez plus de temps pour trouver LE repreneur qu’il vous faut.

Mais si vous souhaitez vous lancer dans une nouvelle aventure, votre timing sera raccourci et vous aurez alors une échéance.

 

« A qui vendre mon entreprise ? »

C'est la troisième question à laquelle vous devrez répondre.

Les possibilités sont nombreuses pour les dirigeants d’entreprises.

Chacun peut choisir de vendre à un membre de sa famille, à un salarié de l’entreprise, à un repreneur individuel (extérieur à l’entreprise) ou encore à une autre entreprise !

Si vous souhaitez vendre votre entreprise à un membre de votre famille, l’organisation de la transmission ne sera pas la même que si vous souhaitez faire confiance à une autre entreprise.

 

« Que vais-je faire ensuite ? »

Cette quatrième question est liée à la première puisqu’il s’agit de savoir ce que vous allez faire après !

Si vous n’avez pas prévu de vous lancer dans une nouvelle aventure entrepreneuriale, essayez de prévoir une activité dans laquelle vous pourrez pleinement vous investir.

Interrogez-vous sur toutes ces choses que nous n’avez jamais eu le temps de faire jusqu’à présent pour trouver une nouvelle occupation.

Il peut s’agir d’une activité sportive, culturelle, voyager, jardiner... les choix sont vastes.

Ne vous y trompez pas, ce point est crucial ! Ne le négligez surtout pas.

Il arrive en effet que certains cédants ressentent un vide après la vente de leur entreprise et connaissent une période de déprime.

Évitez cela en vous posant cette question rapidement et ne prenez votre décision finale que lorsque vous serez prêt.


« Serai-je (vraiment) prêt ?»

C'est la dernière question, et certainement la plus importante. Elle peut surprendre mais chaque cédant doit véritablement s’interroger à ce sujet.

Certains ont déjà décidé, au dernier moment, de faire marche arrière car ils n’étaient plus sûrs de leur décision et ne voulaient donc plus vendre.

Revenir sur sa décision alors que le processus était bien avancé est une perte de temps pour le cédant, le repreneur et tous les acteurs sollicités.

Au dirigeant alors de bien savoir ce que cette transmission implique, les changements à venir dans sa vie personnelle comme professionnelle, son statut, ses habitudes...

 

Suite à cette première étape exploratoire, vous pourrez alors décider d’enclencher le processus de préparation puis le moment venu de recherche des repreneurs.

Cette réflexion en amont a également un autre avantage, elle permet en effet de ne pas être pris au dépourvu si une cession non voulue devait intervenir, ou, si des repreneurs vous contactent.

Elle vous permet également de trouver les bons interlocuteurs pour vous accompagner, ceux qui vous feront gagner du temps et serons à vos côtés tout au long du processus : vendre son entreprise, c’est aussi trouver les bons partenaires !

 

Vous envisagez de vendre votre entreprise ?

Spécialiste dans ce domaine depuis 20 ans, le groupe 3V maîtrise l'ensemble du processus de cession d'une TPE / PME / PMI grâce à des outils personnalisés et des équipes spécialisées.

Afin de pouvoir bénéficier d'une consultation gratuite, sans engagement de votre part et en toute confidentialité, nous vous invitons à nous contacter.

Vous avez aimé cet article ?

Cliquez ici pour le partager :